Portraits de professionnels
les formations

Myriam P.

La validation des acquis pour obtenir le statut cadre

Pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?
J’ai 32 ans. J’ai une formation de biologiste puis une spécialisation en environnement naturel, avec l’obtention d’une maîtrise puis d’un master. J’ai un parcours varié, ayant travaillé dans différentes structures : en laboratoire d’analyses d’eaux, pour le Conseil
Général de la Nièvre au sein du service Rivières et milieux associés ou encore pour le Conseil Général de l’Yonne comme directrice de l’Institution pour l’Entretien des Rivières. Depuis 2007, je suis correspondante environnement au sein du pôle régional ingénierie de Lyon à la SNCF. C’est pour faire reconnaître mes compétences en termes d’environnement industriel que j’ai postulé pour obtenir le master ‘Environnement et risques’ de l’ig2e via une démarche de VAE.


Vos missions au quotidien ?
J’occupe des missions en environnement au sens large : environnement naturel et industriel. Mes missions sont diverses. Je suis chargée par exemple de la mise en conformité réglementaire vis-à-vis du code de l’environnement de tous les projets qui sont réalisés par le pôle régional ingénierie de Lyon. L’objectif pour la SNCF est que l’ensemble des chantiers réalisés ait un impact limité sur le milieu naturel, une bonne intégration paysagère et qu’ils soient réalisés en concertation avec les services de l’Etat et dans le respect des riverains. Mes missions passent régulièrement par le pilotage d’études réalisées par des bureaux d’études spécialisés, que ce soit dans le cadre de nouveaux projets ou de chantiers de régénération ou de maintenance. Par exemple, pour la nouvelle gare Jean Macé à Lyon, j’ai piloté les études de bruit qui ont été prises en compte dans le cadre du projet (amélioration des protections de façades de riverains). Sur les chantiers de démolition, il est fréquent d’avoir à supprimer des petites guérites. Dans ce cadre, il faut réaliser des diagnostics amiantes et plomb. Dans le même ordre, lorsqu’il y a besoin de réaliser des dossiers d’études d’impact ou pour la recherche de pollutions des sols, j’assure l’interface avec les prestataires. En interne, je suis référente en matière d’environnement pour les technicentres, qui sont des sites de maintenance ferroviaire. À ce titre, je réalise des missions de conseil et d’assistance à maîtrise d’ouvrage auprès des responsables, je négocie les conventions de rejets en concertation avec les collectivités concernées et je gère, lorsque cela arrive, les incidents environnementaux dans le cas de pollutions des eaux  souterraines ou des sols.

Un chantier marquant ?
Il y en a beaucoup ! Et notamment des chantiers sensibles pour les milieux… Dernièrement, j’ai travaillé sur un chantier très intéressant, car important en termes de budget (7 millions d’euros), de durée (1 an) et de technicité. Il s’agit du  remplacement d’un tablier métallique d’un pont rail de 70 m de long, au-dessus d’un cours d’eau en Ardèche. J’ai été associée en amont du projet, dès la phase d’émergence des études. À cette étape, il a fallu identifier les contraintes du chantier, faire un état des lieux environnemental (présence d’une espèce protégée sur le secteur des travaux : le castor d’Europe), voir comment l’ouvrage s’intègre à l’existant, mettre en évidence les contraintes, notamment hydrauliques car le  cours d’eau était sujet à des crues soudaines et violentes. Pendant le chantier lui-même, j’ai assuré le contact avec le chef de projet, la maîtrise d’oeuvre ‘études et travaux’ et l’entreprise que j’ai coachée sur l’aspect environnemental : vérification de l’absence de déversement, surveillance de la qualité des matériaux, du tri des déchets, suivi du chantier... Il était aussi important d’agir en concertation et toute transparence avec les riverains, les élus et les services de l’état. C’est ce que j’ai fait, de manière à m’assurer l’adhésion de tous. Et cela a fonctionné : le chantier s’est très bien passé ; nous avons eu des articles de presse positifs dans les journaux locaux. Montrer que l’ingénierie ferroviaire peut agir dans le respect de l’environnement et en accord avec les riverains et les acteurs publics du département est une réelle source de satisfaction.

La démarche de Validation des Acquis de l’Expérience…

Je ne connaissais pas cette démarche. Pour que je puisse obtenir le statut de cadre au sein de la SNCF, ma hiérarchie m’a demandé de justifier d’un diplôme de bac+5 conforme aux missions menées. Je ne savais pas trop comment m’y prendre. J’ai tout de suite recherché un diplôme en cohérence avec mes  missions. J’ai regardé sur le catalogue de formation de l’Université Lyon 1 car je cherchais une formation scientifique et proche de mon lieu de travail (au cas où des cours ou autres journées d’information seraient nécessaires). C’est ainsi que j’ai trouvé le master ‘Environnement et risques’. En avril 2012, j’ai pris contact avec le responsable de la cellule VAE. Nous avons échangé sur les modalités de la VAE, puis j’en ai discuté avec ma hiérarchie et la démarche a été validée. J’ai alors déposé un dossier de demande de financement en interne, présentant mes compétences et ma motivation. J’ai réussi à obtenir une aide financière (fin été 2012) qui m’a permis de payer en partie la VAE. Je suis réellement entrée dans la  démarche en septembre 2012 avec le suivi des trois modules d’accompagnement mis en oeuvre par la cellule VAE de Lyon 1. Cela m’a permis de comprendre les attentes de la démarche, le contenu du dossier et les différentes étapes. J’ai rédigé  un dossier d’une centaine de pages en trois mois. J’ai reçu à chaque étape des conseils qui m’ont permis d’affiner mon propos et de le cadrer au plus juste avec les attentes du master. J’ai apprécié la réactivité, les conseils de la cellule VAE et de l’accompagnatrice au sein de l’ig2e tout au long de ce parcours. Il y a eu une excellente proximité qui a, bien sûr, participé à la réussite. La VAE, c’est un investissement personnel important dont je n’avais pas forcément conscience au départ :  j’ai continué à exercer mon activité professionnelle avec des plans de charge assez denses et des responsabilités importantes. Il fallait que la qualité de mon travail soit toujours au rendez-vous et, en parallèle, réussir à mener à bien cette démarche qui me tenait à coeur. Je ne pouvais pas prendre de créneaux « VAE » sur mon temps de travail donc j’ai travaillé sur mon dossier chaque week-end et vacances, y compris à Noël. Je n’ai toutefois aucun regret. La VAE m’a permis de  valider les missions que j’occupais depuis 6 ans sur ce volet environnement industriel qui manquait à mon cursus universitaire. Je suis satisfaite aujourd’hui d’avoir la double compétence validée en environnement naturel et industriel ! Ce n’est que du plus.

Les résultats de la VAE ?

Il était convenu avec ma hiérarchie que je devais obtenir mon diplôme et qu’ensuite je serai revalorisée dans mon poste avec un passage au statut de cadre. En un mois, cela a été fait ! J’ai obtenu ce que je  voulais, ce qui m’avait été promis et que  j’attendais. La VAE a été une expérience intense parfois éprouvante mais totalement positive !

D'autres témoignages d'anciens

Albert S.

DESS Genie et gestion de l'environnement, 1997

Chargé de mission au sein d'un syndicat mixte de gestion de déchets

Alexandre B.

DU ‘Pollutions et nuisances’ 2004 et master ‘Environnement et risques’ 2011

Chef de projet Eau et assainissement, SNCF

Anaïs V.

Master 'Environnement et risques', promotion 2009

Responsable environnement en industrie

Cécile R.

Licence professionnelle 'Maîtrise des pollutions et nuisances' 2013

CMES, Bureau d’études spécialisé dans la construction de stations d’épuration

Cédric J.

Licence professionnelle 'Maîtrise des pollutions et nuisances' 2006

Technicien environnement, Emin Leydier

Cédric L.

Master 'Environnement et risques', promotion 2005.

Consultant pour une société de conseil

Charlène B.

Master professionnel 'Environnement et risques' 2014

Coordinatrice HSE, Genzyme

Christine R.

DEUST ‘Métier de l’eau’ 1994

Technicienne eau Grand Lyon

Christophe D.

DEUST 'Métiers de l'eau' 1993

Conducteur de travaux de dépolltion, GRS Valtech, groupe Véolia

Clément P.

Licence professionnelle 'Maîtrise des pollutions et nuisances' 2015

Technicien d’exploitation d'unité de traitement d'eau, Véolia

Damien B.

Maîtrise 'Gestion de l'Environnement' 1996

Directeur Agences Rhône Alpes, SODI Véolia Propreté

Delphine S.

DU 'GTESD' 2015 Master 'Environnement et Risques' 2016

Animatrice prévention santé/sécurité, SUEZ Recyclage et Valorisation FRANCE

Elise B.

Master ‘Environnement et risques’ 2012

Coordinatrice EQS au sein de deux usines de valorisation énergétique

Emmanuelle J.

Master 'Environnement et risques' 2013

Chargée de mission sécurité, société autoroutière

Etienne R.

Portrait de professionnel en bureau d'études. Insertion cadre

Responsable d'agence en environnement

Florent M.

Master professionnel 'Environnement et risques' 2014

Chargé de missions Santé-Sécurité-Environnement, Eiffel Industrie

France S.

Maîtrise ‘Génie et gestion de l’environnement’ 2003, DESS 2006

Consultante QSE, Effia Synergie

Frédéric D.

Portrait d'un professionnel des métiers de l'eau. Insertion à bac+3

Technicien assainissement en collectivité

Frédéric G.

Master 'Environnement et risques' 2011

Responsable HSE en industrie

Frédéric L.

DU ‘Pollutions et Nuisances’ 2012

Chargé de mission QSE dans une entreprise de transport

Hamid B.

DEUST 'Métiers de l'eau' 1993

Gérant de la société Ciels

Jérôme B.

Licence professionnelle 'Maîtrise des pollutions et nuisances'

Responsable d'exploitation en usine d'incinération

Jonathan M.

Licence professionnelle 'Maîtrise des pollutions et nuisances' 2014

Inspecteur de la salubrité, Ville de Lille

Laurent F.

Maîtrise ‘Génie de l’environnement’, 2002

Responsable de secteur ‘Déchets dangereux et Mise en sécurité de sites industriels’ au sein d’une entreprise de travaux

Marie B.

Licence professionnelle 'Maîtrise des pollutions et nuisances' 2013

Animatrice QSE, Clemessy Motors

Marine P.

Licence professionnelle 'Maîtrise des pollutions et nuisances' 2016

Technicienne valorisation agricole des déchets de stations d’épuration, Suez organique

Marjorie B.

Licence professionnelle ‘Maîtrise des pollutions et nuisances’ 2012

Technicienne HSE au sein d’une une société de service spécialisée dans les risques

Marlène B.

Licence professionnelle 'Maitrise des pollutions et nuisances' 2009

Conseillère en prévention à la Direction de l'eau d'une collectivité locale

Mélissa R.

Master 'Environnement et Risques' 2015

Assistante sécurité, Groupe Bel

Mickaël P.

Licence professionnelle ‘Maitrise des pollutions et Nuisances’ 2011

Technicien travaux d'assainissement et rivières en Collectivité territoriale

Nadège F.

Licence professionnelle 'Maîtrise des pollutions et nuisances' 2013

Attachée administrative en charge des missions QSE, Centre de tri Digitale, Véolia

Nicolas P.

Portrait d'un professionnel secteur HSE niveau cadre

Responsable environnement dans l'industrie pharmaceutique

Nicolas S.

Portrait de professionnel de la dépollution. Insertion cadre

Ingénieur travaux en hydrogéologie

Olivier P.

Maîtrise ‘Génie et Gestion de l’environnement’ 1999 et DESS ‘Génie et Gestion de l’environnement’ 2004

Chargé d’affaires et de développement, GIRUS

Pascal L.

Maîtrise ‘management de l’environnement’ 2002

Responsable QSE, d’un groupe de TP et responsable exploitation d’une des filiales du groupe

Quentin D.

Licence professionnelle 'Maîtrise des pollutions et nuisances' 2016

Technicien bureau d’études dans le domaine de l’eau, EPTEAU

Sacha C.

Licence professionnelle 'Maîtrise des pollutions et nuisances' 2014

Assistant HSE, Barilla France

Sébastien V.

Maîtrise ‘Génie et gestion de l’environnement’ 2003, DESS 2004

Responsable QSE, entreprise de Maintenance d’équipements de maîtrise des fluides

Simon D.

Master ‘Environnement et risques’ 2012

Conducteur de Travaux -Réhabilitations de sites- dans une entreprise de dépollution

Soizic C.

Master professionnel 'Environnement et risques' 2014

Ingénieur environnement, EDF Centrale de Fessenheim

Solenne S.

Master 'Environnement et risques' 2013

Animatrice HSE, Entreprise Desautel

Sophie M.

VAE- Master professionnel 'Environnement et Risques' 2015

Inspecteur des installations classées DREAL Lorraine

Soufyane Z.

Master ‘Environnement et risques’ 2012

Chargé d’affaires en BE eau

Thomas B.

DU 'Pollutions et nuisances' 2014

Ingénieur Technico-Commercial, Thermo Fisher Scientific

Valentin R.

Licence professionnelle ‘Maîtrise des pollutions et nuisances’ 2012

Coordinateur Environnement au sein d’une entreprise de production

Valentine P.

Master 'Environnement et Risques' 2016

Ingénieur d’études environnement, BURGEAP

Virginie E.

DESS ‘Génie et Gestion de l’environnement’ 2004

Chargée de mission QSE Industries et Carrières, COLAS Rhône-Alpes-Auvergne

Virginie L.

Portrait de professionnelle en industrie. Insertion cadre

Responsable HSE en industrie

William P.

Master 'Environnement et risques' 2011

Conseiller en environnement au sein d’un ministère

Yann R.

Master ‘Environnement et risques’ 2010

Coordinateur HSE au sein d'une entreprise de négoce et de distribution de produits pétroliers

Yohan B.

Licence professionnelle ‘Maîtrise des pollutions et nuisances’ 2012

Technicien au sein d’une société de service spécialisée dans l’eau

Myriam P.

Master 'Environnement et risques' 2013 VAE

Correspondante environnement, pôle ingénierie, SNCF

perez2.jpg