Portraits de professionnels
les formations

Christophe D.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?


Je suis né en 1959 dans le Nord et c’est en 1979 que j’ai obtenu un DUT Génie Civil. Par la suite j’ai eu un parcours assez tortueux, notamment en tant que saisonnier. Dans les années 1990, pour des raisons personnelles et familiales, j’ai dû  chercher un emploi à l’année. Je me suis tourné vers le génie civil mais sans succès. En concertation avec mon épouse, je me suis interrogé sur mon parcours professionnel. J’ai bénéficié à cette époque d’une aide de mon beau-père qui était  professeur sur le campus de la Doua et faisait partie de l’équipe pédagogique du DEUST et du DU hébergé au sein de la structure qui est devenue l’ig2e. Il m’a aiguillé en me disant : ‘on cherche des personnes qui ont un DUT Génie Civil, et qui  pourront avec la formation DEUST Métier de l’eau, travailler dans l’assainissement et dans les stations d’épuration’. C’est ainsi que je me suis retrouvé en 1992/1993 en formation continue dans la formation DEUST Métiers de l’eau.

Comment s’est  passée cette reprise d’études ?


Une reprise d’études, après 12 ans d’arrêt, ce n’est pas évident   Au début, mes connaissances se sont avérées insuffisantes ou imprécises. Avec le recul, je retiens un moment marquant du DEUST : le séminaire de deux jours sur les écrevisses.  Cette formation a permis de faire le lien entre tous les enseignements que nous avions eu jusqu’alors : la biologie, l’écologie aquatique, la chimie de l’eau, les eaux de rivières, la zoologie…. Le séminaire a permis de montrer les imbrications des différentes matières et de comprendre la globalité d’une action dans l’eau. À partir de ce moment-là, tous les éléments du puzzle se sont mis en place. Ce n’était plus une formation multiple mais bien unique, complète, cohérente. J’ai eu un vrai  déclic ! …

Votre parcours professionnel après cette formation ?


J’ai travaillé pendant 6 ans à la Lyonnaise des Eaux, avec une composante très administrative. Puis, presque par hasard, j’ai répondu à une annonce de chef de chantier et j’ai intégré le secteur de la dépollution de site, d’abord pendant 6 ans chez Sita Remédiation puis depuis 6 ans chez GRS Valtech (groupe Véolia). J’occupe officiellement un poste de conducteur de travaux de dépollution mais je préfère le terme de coordonnateur : au sein d’un chantier, je coordonne les équipes de  travaux publics, les transports, les rendez-vous en centre d’acceptation des terres. Je gère la co-traitance quand une entreprise extérieure intervient dans le cas de renforcement de talus (technique dite berlinoise) ou pour installer des pompes  pour rabattre une nappe.

Quel est votre point de vue sur ce métier ?

Notre société intervient dans le cadre de missions très variées du secteur de la dépollution. Notre action concerne le terrassement avec le tri des terres, mais également les interventions in situ dans le cadre de suivi de nappes (avec des  piézomètres et du prélèvement d’eau) et dans le cadre de pompage ou d’injection. Toutefois, chaque chantier est différent. On ne réfléchit pas de la même manière sur un chantier de terrassement que sur un chantier in situ. Et même sur deux  chantiers qui utilisent la même méthode, il y a de nombreuses différences et c’est ce qui fait la richesse de ce travail. Par exemple, l’environnement direct dans le cadre d’un chantier d’excavation va profondément impacter l’intervention. On ne peut pas intervenir de la même manière si le chantier se situe en bord de route, à un croisement, en pleine campagne, au milieu d’un site industriel… L’implantation du chantier, en dehors de la technique utilisée, va donc modifier notre façon  de travailler. De même, nous sommes obligés d’adapter notre stratégie d’intervention à la pollution trouvée. En principe, nous agissons selon la technique du terrassier en démarrant au bout du chantier et en revenant peu à peu à l’entrée mais  de temps en temps ce n’est pas possible car notre chantier est dicté par les rendez-vous fixés dans les centres de traitement.

S’il y avait un chantier à retenir ?

Notre société a réalisé le chantier de la darse, à côté du Musée des Confluences. C’était un énorme chantier, qualifié de ‘chantier du siècle’. En effet tout était gigantesque : nous avons rencontré toutes sortes de pollutions, dû déplacer plus de  300 000 m3 de terre, travaillé avec des équipements qui étaient nouveaux pour nous, comme une dragueline... Nous avons aussi évacué de la terre dans 5 ou 6 centres de valorisation ou d’incinération... C’était un chantier très formateur qui  nous a permis de nous confronter à un éventail complet de tout ce que l’on peut avoir dans les chantiers de terrassement. Évidemment passionnant !


« Le conseil du professionnel » pour les étudiants qui liront votre portrait ?


Dans ces métiers, il faut mobiliser au quotidien des connaissances techniques et scientifiques dans plusieurs domaines : la conduite de chantier, la chimie, la géologie... Un bon professionnel doit être curieux, organisé, capable de gérer plusieurs projets ; il doit avoir l’envie de développer de nouvelles techniques… Par ailleurs, je suis un exemple qui prouve que quel que soit l’endroit d’où l’on vient, on a toujours la possibilité de rebondir, de bifurquer, vers un domaine qui tient  à coeur ou qui valorise : j’étais écologue dans l’âme, je me suis dirigé vers un métier conforme à mes valeurs !

D'autres témoignages d'anciens

Albert S.

DESS Genie et gestion de l'environnement, 1997

Chargé de mission au sein d'un syndicat mixte de gestion de déchets

Alexandre B.

DU ‘Pollutions et nuisances’ 2004 et master ‘Environnement et risques’ 2011

Chef de projet Eau et assainissement, SNCF

Anaïs V.

Master 'Environnement et risques', promotion 2009

Responsable environnement en industrie

Cécile R.

Licence professionnelle 'Maîtrise des pollutions et nuisances' 2013

CMES, Bureau d’études spécialisé dans la construction de stations d’épuration

Cédric J.

Licence professionnelle 'Maîtrise des pollutions et nuisances' 2006

Technicien environnement, Emin Leydier

Cédric L.

Master 'Environnement et risques', promotion 2005.

Consultant pour une société de conseil

Charlène B.

Master professionnel 'Environnement et risques' 2014

Coordinatrice HSE, Genzyme

Christine R.

DEUST ‘Métier de l’eau’ 1994

Technicienne eau Grand Lyon

Clément P.

Licence professionnelle 'Maîtrise des pollutions et nuisances' 2015

Technicien d’exploitation d'unité de traitement d'eau, Véolia

Damien B.

Maîtrise 'Gestion de l'Environnement' 1996

Directeur Agences Rhône Alpes, SODI Véolia Propreté

Delphine S.

DU 'GTESD' 2015 Master 'Environnement et Risques' 2016

Animatrice prévention santé/sécurité, SUEZ Recyclage et Valorisation FRANCE

Elise B.

Master ‘Environnement et risques’ 2012

Coordinatrice EQS au sein de deux usines de valorisation énergétique

Emmanuelle J.

Master 'Environnement et risques' 2013

Chargée de mission sécurité, société autoroutière

Etienne R.

Portrait de professionnel en bureau d'études. Insertion cadre

Responsable d'agence en environnement

Florent M.

Master professionnel 'Environnement et risques' 2014

Chargé de missions Santé-Sécurité-Environnement, Eiffel Industrie

France S.

Maîtrise ‘Génie et gestion de l’environnement’ 2003, DESS 2006

Consultante QSE, Effia Synergie

Frédéric D.

Portrait d'un professionnel des métiers de l'eau. Insertion à bac+3

Technicien assainissement en collectivité

Frédéric G.

Master 'Environnement et risques' 2011

Responsable HSE en industrie

Frédéric L.

DU ‘Pollutions et Nuisances’ 2012

Chargé de mission QSE dans une entreprise de transport

Hamid B.

DEUST 'Métiers de l'eau' 1993

Gérant de la société Ciels

Jérôme B.

Licence professionnelle 'Maîtrise des pollutions et nuisances'

Responsable d'exploitation en usine d'incinération

Jonathan M.

Licence professionnelle 'Maîtrise des pollutions et nuisances' 2014

Inspecteur de la salubrité, Ville de Lille

Laurent F.

Maîtrise ‘Génie de l’environnement’, 2002

Responsable de secteur ‘Déchets dangereux et Mise en sécurité de sites industriels’ au sein d’une entreprise de travaux

Marie B.

Licence professionnelle 'Maîtrise des pollutions et nuisances' 2013

Animatrice QSE, Clemessy Motors

Marine P.

Licence professionnelle 'Maîtrise des pollutions et nuisances' 2016

Technicienne valorisation agricole des déchets de stations d’épuration, Suez organique

Marjorie B.

Licence professionnelle ‘Maîtrise des pollutions et nuisances’ 2012

Technicienne HSE au sein d’une une société de service spécialisée dans les risques

Marlène B.

Licence professionnelle 'Maitrise des pollutions et nuisances' 2009

Conseillère en prévention à la Direction de l'eau d'une collectivité locale

Mélissa R.

Master 'Environnement et Risques' 2015

Assistante sécurité, Groupe Bel

Mickaël P.

Licence professionnelle ‘Maitrise des pollutions et Nuisances’ 2011

Technicien travaux d'assainissement et rivières en Collectivité territoriale

Myriam P.

Master 'Environnement et risques' 2013 VAE

Correspondante environnement, pôle ingénierie, SNCF

Nadège F.

Licence professionnelle 'Maîtrise des pollutions et nuisances' 2013

Attachée administrative en charge des missions QSE, Centre de tri Digitale, Véolia

Nicolas P.

Portrait d'un professionnel secteur HSE niveau cadre

Responsable environnement dans l'industrie pharmaceutique

Nicolas S.

Portrait de professionnel de la dépollution. Insertion cadre

Ingénieur travaux en hydrogéologie

Olivier P.

Maîtrise ‘Génie et Gestion de l’environnement’ 1999 et DESS ‘Génie et Gestion de l’environnement’ 2004

Chargé d’affaires et de développement, GIRUS

Pascal L.

Maîtrise ‘management de l’environnement’ 2002

Responsable QSE, d’un groupe de TP et responsable exploitation d’une des filiales du groupe

Quentin D.

Licence professionnelle 'Maîtrise des pollutions et nuisances' 2016

Technicien bureau d’études dans le domaine de l’eau, EPTEAU

Sacha C.

Licence professionnelle 'Maîtrise des pollutions et nuisances' 2014

Assistant HSE, Barilla France

Sébastien V.

Maîtrise ‘Génie et gestion de l’environnement’ 2003, DESS 2004

Responsable QSE, entreprise de Maintenance d’équipements de maîtrise des fluides

Simon D.

Master ‘Environnement et risques’ 2012

Conducteur de Travaux -Réhabilitations de sites- dans une entreprise de dépollution

Soizic C.

Master professionnel 'Environnement et risques' 2014

Ingénieur environnement, EDF Centrale de Fessenheim

Solenne S.

Master 'Environnement et risques' 2013

Animatrice HSE, Entreprise Desautel

Sophie M.

VAE- Master professionnel 'Environnement et Risques' 2015

Inspecteur des installations classées DREAL Lorraine

Soufyane Z.

Master ‘Environnement et risques’ 2012

Chargé d’affaires en BE eau

Thomas B.

DU 'Pollutions et nuisances' 2014

Ingénieur Technico-Commercial, Thermo Fisher Scientific

Valentin R.

Licence professionnelle ‘Maîtrise des pollutions et nuisances’ 2012

Coordinateur Environnement au sein d’une entreprise de production

Valentine P.

Master 'Environnement et Risques' 2016

Ingénieur d’études environnement, BURGEAP

Virginie E.

DESS ‘Génie et Gestion de l’environnement’ 2004

Chargée de mission QSE Industries et Carrières, COLAS Rhône-Alpes-Auvergne

Virginie L.

Portrait de professionnelle en industrie. Insertion cadre

Responsable HSE en industrie

William P.

Master 'Environnement et risques' 2011

Conseiller en environnement au sein d’un ministère

Yann R.

Master ‘Environnement et risques’ 2010

Coordinateur HSE au sein d'une entreprise de négoce et de distribution de produits pétroliers

Yohan B.

Licence professionnelle ‘Maîtrise des pollutions et nuisances’ 2012

Technicien au sein d’une société de service spécialisée dans l’eau

Christophe D.

DEUST 'Métiers de l'eau' 1993

Conducteur de travaux de dépolltion, GRS Valtech, groupe Véolia

devienne2.jpg